PROFESSEUR

DSC_8398 (2).JPG

Jean-Sébastien Georges cumule plus de 30 années d'apprentissage, de pratique, de recherche et d’enseignement des arts martiaux. Il a toujours été attiré par l’activité physique. Il est passionné par tout ce qui touche le mouvement, l’énergie, l’entraînement, la santé et le développement du potentiel humain.

 

Il débute sa pratique par le Karaté Shotokan en 1988, à l'âge de 7 ans,

sous la supervision de son père et professeur Claude Georges.

Il participe avec succès à plusieurs compétitions au Québec et aux

États-Unis jusqu’à la fin de son adolescence. 

En plus des arts martiaux, il pratique durant sa jeunesse plusieurs sports de façon compétitive et récréative. 

Il obtient sa ceinture noire 1er Dan en 1995 et débute sa carrière d’enseignant junior au CEAM/Énergitek où il enseignera pendant une vingtaine d'années. En 1999 il obtient son 2e Dan. Sa pratique du Karaté change graduellement vers une pratique plus globale influencée par la méthode Jiseïdo que son père étudiait à l'époque.

Dès le début de sa vie adulte, en parallèle avec les arts martiaux, il s'investit fortement dans des exercices de développement physique. Il entretiendra cette pratique pendant plus de 10 ans pour éventuellement se tourner plus vers des exercices de mouvements naturels.

 

En 2003-2004, il fait des études en kinésiologie à l’Université de Montréal, qui lui donnent une meilleure compréhension de la science du mouvement et complète un Baccalauréat en Communications-Relations humaines à l’UQAM en 2008. Pendant ces années, il travaille à temps partiel dans des bars/discothèque où l'expérience acquise sur le terrain en gestion de comportements agressifs et en interventions physiques constitue un précieux actif pour son enseignement.

Depuis le début de sa carrière, il a enseigné à des centaines d’élèves et clientèles variées (enfants, adolescents et adultes) sous différentes formats de cours : privés, groupes, stages, fins de semaine intensives, autodéfense pour femmes seulement, réhabilitation d’agents de la paix et post-accidents.

Il est introduit auprès de son professeur actuel de Tai Chi Chuan en 2010 et pratique encore aujourd'hui cet art.

Il déménage dans l'Ouest Canadien en 2012 pour perfectionner son anglais et aura la chance d'y découvrir les Rocheuses et d'alimenter son intérêt pour la nature. Il continue sa pratique personnelle et y explore également le Jiu-Jitsu Brésilien et le Yoga. Il fait des aller-retours au Québec pour continuer de se perfectionner et donner des stages.

Il revient s'établir au Québec en 2016 et continue d'enseigner chez Énergitek.

En 2018 il fonde Dojo Évolution pour enseigner sa méthode.

Il demeure étroitement lié avec son père, Claude Georges qui opère toujours Énergitek.

ll complète aussi sa certification d’entraîneur Movnat (mouvements naturels) qui l’intéressait depuis plusieurs années.


Au cours de ses années de pratique, Jean-Sébastien a exploré plusieurs arts martiaux et méthodes corporelles dont : Énergitek, Tai Chi Chuan, Chi Gong, Yi Quan, Karaté Shotokan, Systema, Xing Yi Quan, Jiu-Jitsu Brésilien, Arts Martiaux Mixtes, Yoga, Movnat, etc. Il se forme constamment auprès des experts et partage le fruit de son travail avec des élèves intéressés à le recevoir.

Il partage actuellement son temps entre la pratique et l'enseignement de passion pour les arts martiaux, le mouvement et l'énergie ainsi que sa profession en ressources humaines.

 

DSC_8401.JPG
Jean-Sébastien Georges et Claude Georges.jpg